Besoin de nature Parents-colibris Retisser le lien à la nature

4 belles idées pour une rentrée sous le signe de la nature (1/2)

Comme chaque parent, vous venez de vous farcir la joie des courses de la rentrée. Comme chaque parent, vous espérez que ces nouveaux rythmes scolaires conviendront cette année à votre enfant. Comme nous tous, vous êtes en train de jeter un œil aux activités périscolaires en espérant dénicher celles qui apporteront le meilleur pour votre enfant. Et comme la plupart des lecteurs d'Eveil et Nature, vous regrettez déjà que tout ceci ne laisse pas plus de temps aux flâneries dans la nature... Et si cette année on inversait la vapeur? Et si cette fois on faisait de notre connexion à la nature une priorité? Une priorité pour nous mais aussi, bien sûr, pour nos enfants?? Aller, chiche... Je vous propose ici 4 belles idées pour une rentrée sous le signe de la nature. Vous allez voir, ça pourrait presque être simple!   Vous pouvez écouter le podcast directement sur le blog en cliquant sur le bouton Lecture.  Pour enregistrer le podcast sur votre ordinateur et l'écouter en faisant la vaisselle par exemple, en faisant un clic droit ici, puis Enregistrer le lien sous.   

rentree-nature1-Marre de courir tout le temps... et si on levait le pied?

Piscine, danse, tennis, baby-yoga, peinture, piano... Certes, ces activités sont enrichissantes pour nos enfants. Nous aimerions que nos propositions leur permette de se découvrir une passion, nous serions fiers de les voir exceller dans un de ces domaines... Mais sommes-nous satisfaits de la façon dont ces activités prennent place dans notre quotidien? Pas si sûr... Rien qu'à voir les plaisanteries à ce sujet (combien de sketchs mettant en scène une mère dépassée courant entre les horaires des uns et des autres, son boulot, les courses, sa vie de couple fatiguée...), on rit jaune, mais ça met le doigt là où ça fait mal! A ce propos, je vais vous faire une révélation: il y a 2 mois, je vous ai proposé un petit sondage dans lequel je vous demandais quelle était votre plus grosse difficulté pour que votre enfant ait une éducation plus "nature". Et savez-vous quelle est LA difficulté majeure qui est ressortie? Manque de compétences ou de connaissances naturalistes? Non. Manque d'idées? Non plus. Vie citadine et éloignement des lieux de nature? Toujours pas. Non. Votre plus gros problème, c'est le manque de temps. Alors que diable! Si vous avez envie d'une rentrée sous le signe de la nature... Une seule solution: libérez votre emploi du temps! Tant pis pour le judo! De toute façon, votre enfant y allait en traînant les pieds. Vous l'y aviez inscrit pour qu'il se défoule, développe sa confiance en soi, cultive un certain aplomb? Bonne nouvelle: avoir le temps de jouer dans la nature cultive aussi tout ça. Et même bien plus! Dans le doute, vous pouvez relire quelques bons vieux articles (Syndrome de manque de nature, Bienfaits pour la santé de se salir dans la nature, ainsi que les articles de l'excellent blog Santé des enfants et environnement). Et sans plus tarder, voyons comment faire entrer la nature dans nos vies grâce à ces petits moments libérés!! maman-nature

2-La "Green hour", vous connaissez? Et si on lui faisait une petite place?

the-green-hourNos cousins outre-Atlantique ont déjà bien cerné ce phénomène. C'est à dire que... ils sont allés sûrement encore plus loin que nous dans leur déconnexion de la nature. Ils ont donc inventé cette expression: "Green hour", pour qualifier ce temps libre de jeu dans la nature dont les enfants ont réellement besoin le plus souvent possible (chaque jour, en fait...) pour un développement harmonieux et équilibré. (heu... et ça s'applique aussi aux adultes, bien sûr!)   Green hour... ce petit nom me séduit assez! (sa traduction un peu moins: "Heure verte"... Vous avez une autre idée?? 🙂 ) Reste à l'intégrer dans nos planning!

Imaginez à quoi ressemblerait notre quotidien avec des priorités plus "nature":

8h20: on part à l'école à pied. Dans le cartable, on a bien pensé à mettre le pantalon de pluie et les bottes: il pleut mais pas question que les enfants restent à l'intérieur! 8h30 à 16h: C'est parti pour une journée de travail! (et aujourd'hui, c'est LE jour où on finit un peu plus tôt. Vous allez voir ce que l'on va en faire... 16h15: On va chercher les enfants à l'école. (un autre jour de la semaine, c'est le tour de notre conjoint, et puis les autres jours on a réussi à s'organiser avec un petit groupe de parents: à tour de rôles) Et là: direction le parc, le bois, ou ce que vous trouvez comme coin de nature près de chez vous. C'est parti pour la Green hour! Aujourd'hui, les enfants y retrouvent quelques petits copains avec qui ils vont poursuivre la construction de leur cabane. Et ça trotte joyeusement, et ça chahute, et ça grimpe! Et vous? Expert en noeuds, vous donnez un coup de main à cette joyeuse troupe, puis vous sortez votre petit guide d'identification des arbres et en profitez pour affiner vos connaissances... Demain, c'est votre conjoint qui restera avec les enfants pendant cette Green hour. Vous en profiterez pour faire une heure de marche en forêt: rien de tel pour se vider la tête après une journée de travail. En plus, jusqu'à la mi-octobre, c'est le brame du cerf... peut-être en entendrez-vous?? 18h: Retour à la maison. Qu'est-ce qui a changé? Et bien pas mal de choses: les enfants sont un peu fatigués, calmés, ils ne se chamaillent presque plus. Ils ont évacué leur trop plein d'énergie. Ils vont bien dormir! Ils aiment reparler avec vous de ces moments passés ensemble. Ils ne se sentent pas mis de côté dans la vie de leurs parents trop occupés. Ils ont des projets pour les prochains moments partagés ainsi. Et leurs parents sont plus sereins: eux aussi ça leur fait du bien de passer du temps dehors tous les jours. Et puis ça les rassure d'avoir des enfants plus "posés", d'ailleurs, cela a même des effets positifs à l'école, alors vous imaginez... ecole-nature Bon, je m'arrête ici pour aujourd'hui. Pour l'instant, vous avez vraiment beaucoup de choses à faire, à organiser: la rentrée, c'est pour demain, et c'est pas de la blague! Je vous propose la suite dans quelques jours:
3-Découvrir la nature, c'est bien. Accompagné(e), c'est encore mieux! 4-On a concocté un ptit coin de nature à domicile... et vous?
  Il me reste à vous souhaiter une excellente rentrée! Et si vous avez des idées sympas pour qu'elle soit vraiment sous le signe de la nature, n'hésitez pas à les partager en commentaires!  
Photos: Bandeau: Annie Fischinger, A la une: Jeff Meyer, puis dans l'ordre d'apparition: Donnie Ray JonesTravis Swan. (Jingle du podcast: source sonore: www.universal-soundbank.com, Chant d'oiseaux variés et Senegal - inst : Tambours - Voix)  

Hello ami-e nature !

Nous vous proposons d'accéder à tous nos outils en ligne.

Il vous suffit de vous inscrire à Eveil et Nature...
C'est gratuit !

15 Comments

  1. Bonjour,
    Ici, on ne s’est pas farci les joies des courses de la rentrée, ni le casse-tête des activités périscolaires… et pas besoin de prévoir de green hour… tout simplement parce que nous faisons l’instruction en famille et que la green hour, c’est quand on veut !
    Pas de stress ici, du coup… zen zen zen ! 🙂

    1. Encore un article inspirant…
      Merci et bonne rentrée à tous.

    2. 🙂
      Vous avez de la chance et vous êtes allés jusqu’au bout de vos choix!
      Plus qu’une bonne rentrée, je vous souhaite une très belle fin d’été en IEF, pleine de green hours!!

      A bientôt,
      Emilie

  2. Que j’aimerais avoir des horaires de travail qui ressemble à ça !! Ici c’est plutôt dépose de la pitchoune à 8h et reprise à 18h chez la nounou (quand on peut rentrer tôt!).
    Et je pense que beaucoup de parents sont dans ce cas !

    Mais on essaie d’assurer au maximum une mini promenade le soir tant qu’on peut

    1. Bonjour Ma,
      Oh que j’en ai eu conscience en écrivant cet article… J’ai voulu tout de même décrire une sorte d’idéal, ce vers quoi je souhaite à chacun de tendre petit à petit. Et j’ai bien conscience que tout n’est pas question de choix, que certains aménagements (horaires notamment) prennent parfois plusieurs années.
      Je vous souhaite, ainsi qu’aux nombreux parents qui ont vos horaires, de trouver le meilleur compromis, en tout cas pour leur enfant (tiens, je pourrais parler de la green hour chez la nounou ou à la crèche!), mais pour vous aussi. En ce qui me concerne, la perspective de LA balade/rando du dimanche me fait du bien presque toute la semaine! 😉
      A bientôt!

      Emilie

  3. bonjour!
    j’ai la chance d’avoir un grand jardin avec un potager et un bout de terre en friche, le terrain de jeux preferé des enfants! en rentrant de l’ecole, on va dans le jardin, on joue au ballon ou il deniche les vers de terre, il grimpe aux arbres, on court, on fait du vélo, j’ai un petit garcon qui a un besoin enorme de se depenser , de 16h30 a 18h on joue dehors, et apres temps calme, bain, repas et jeux, ca l’a beaucoup regulé!
    merci pour vos idées!

    1. Merci Sandra pour votre témoignage. Je souhaite vraiment que votre façon de faire, simple en apparence mais pourtant extrèmement fine puisque parfaitement adaptée aux besoin de votre enfant (et aux vôtres!), essaime, devienne la nouvelle norme en quelque sorte! 😉
      Excellente continuation!

      Emilie

  4. C’est dommage que de 8H30 à 16H, il ne soit pas possible d’être au contact de la nature ! Les enfants devraient pouvoir courir et jouer dehors tout au long de la journée : un jardin dans l’école, des pique-niques, des promenades…

    1. Bonjour Adélaïde,
      Après avoir parcouru votre site et découvert votre projet de création d’école, votre commentaire prend tout son sens!
      « Les enfants devraient pouvoir courir et jouer dehors tout au long de la journée : un jardin dans l’école, des pique-niques, des promenades… » et qu’à cela ne tienne! Vous foncez et envisagez tout ça dans votre projet! Bravo pour votre initiative, je souhaite sincèrement que cela soit une belle réussite. N’hésitez pas à revenir nous donner des nouvelles!
      A très bientôt,

      Emilie

      1. Merci pour cet article et Genial l’ecole!! Je reve de la meme dans les alpes maritimes!

        1. Chiche, on en crée une? …
          Mais sinon, faisons de notre mieux… en dehors de l’école, c’est déjà beaucoup! 😉
          (place à la Green Hour notamment!)

  5. La Green Hour, j’essaie, j’essaie! Comme il a été mentionné plus haut, nos horaires ne sont pas aussi idéaux que ceux du texte. La crèche de ma fille a un jardin, mais dès qu’il fait un peu froid ou mauvais, les enfants ne sortent pas… Ce que je trouve bien dommage.
    Après la crèche nous allons directement à la plaine de jeux afin que mademoiselle s’aère et joue dehors. Il y a une petite fontaines dans laquelle elle peut patauger, ou du moins mettre les mains, maintenant que le temps fraichit. Le sol est jonché de copeaux de bois, il y a quelques arbres… Ca compte comme du contact nature??
    On y reste entre 1/2h et 1h, suivant le temps.
    Nous avons aussi des plantes aromatiques sur le balcon, et c’est elle qui est chargée de les ramasser. j’ai aussi laissé mes plantes qui n’ont pas survécu à l’hiver passé, elle a le droit de « jardiner » avec (elles sont déjà mortes de toute façon!) et de mettre de la terre partout. j’ai plus de mal à la laisser tripotter les plantes bien vivantes, par contre.
    J’aimerais beaucoup l’amener en foret, mais on en a pour 30 min de trajet, ce qui n’est aps chouette pour une puce de 18 mois, surtout après une longue journée à la crèche. Je suis en train de faire un programme pour ‘lautomne, pour qu’on aille en foret au moins une fois par mois.
    Merci pour ces articles et pour la motivation!

    1. Bonjour Séverine,
      Votre témoignage me touche beaucoup. Bien sûr, que le temps que vous passez à la plaine de jeux est de la Green hour! Tout autant que ce petit jardinage que vous permettez à votre fille de pratiquer sur votre balcon! De mon côté, je viens d’installer sur la terrasse un bac avec des plantes qui sentent bon (lavande, basilic, menthe, persil) et ma fille (2 ans) peut y accéder librement. Quand elle avait 12 à 18 mois, elle avait des gestes de bébé et tirait violemment sur les feuilles au risque d’arracher les plantes les plus fragiles ou d’effeuiller complètement un plan. Je pense que je faisais un peu comme vous: l’accompagner pour des petits moments de cueillette puis jeux libres de « jardinage » là où elle ne pourrait pas écrabouiller mes petites plantations…
      Mais aujourd’hui, et à mon avis grâce à ces 1ers apprentissages qu’elle a pu faire au jardin, elle ne va plus du tout anéantir les plantations. Bien sûr, des fois, elle vas cueillir une dizaine de feuilles de basilic pour sa dînette, mais en général je la laisse faire: quel plaisir pour elle, que de découvertes sensorielles! Je n’interviens que rarement désormais. Elle était donc prête pour que je lui installe ce petit bac de jardin (il fait 60×60, elle peut même s’asseoir au milieu si elle le souhaite… C’est son radeau de verdure!

      Très belle continuation à vous!
      Emilie

      1. Egalement, de plus en plus de parents font faire des activités organisées à leurs enfants… pour leur faire perdre du poids !
        Or d’après Richard Louv : « l’épidémie d’obésité coïncide avec la plus grande augmentation de sports organisés pour enfants qui ait jamais été. Les experts de l’obésité des enfants concèdent que les approches actuelles ne semblent pas marcher. […] L’exercice physique et la détente émotionnelle, auxquels les enfants prennent plaisir pendant du jeu non-organisé, sont plus variés et moins limités dans le temps que ceux trouvés dans les sports organisés. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *