Classe verte: la plus belle invention de l’école!

La classe verte… Parenthèse enchantée dans la vie des élèves,  aventure initiatique, qui les fait grandir. Sur le plan personnel, relationnel, mais aussi dans leur lien à la nature. Céline a accompagné les enfants de l’école Living School, partis en classe verte à la Maison Autonome, en Bretagne. Un lieu harmonieux et écologique très riche, une expérience humaine unique pour les enfants… Découvrez sans plus attendre le récit de cette aventure!

.

classe-verte-004

.

.

living-schoolclasse-de-decouverteLes enfants présentés dans l’aventure qui va suivre viennent de l’école Living School.

Living School, c’est une école très spéciale, créée par Caroline Sost pour que les enfants y soient heureux, et deviennent des citoyens épanouis et responsables. A Paris, près du Parc des Buttes Chaumont dans le 19ème, on passe la porte, on arrive sur ces casiers en bois, des dessins d’enfants qui parlent du grand trésor intérieur…on y est !

 

Dès la classe de petite section, cette école offre aux enfants les moyens d’ : « être bien avec eux-mêmes, être bien avec les autres et être bien avec la nature ». C’est la mission de l’école, et ce ne sont pas juste des mots. Je peux vous dire pour y avoir vécu plus d’une année que : oui, les professeurs sont enthousiastes et épanouis, les parents aussi, et les enfants le sont donc à leur tour. Ils apprennent à s’écouter eux-mêmes, à se faire confiance, à être affirmé, à écouter les autres et à communiquer avec eux, ils apprennent à aimer la nature, à agir dans leur quotidien pour la respecter, et ils sont encouragés à passer à l’action, ce qui est très spécifique de cette école éco-citoyenne.

 

S’EVEILLER A LA NATURE

manger-sainA l’école, les paniers de l’AMAP de la Ferme de Marconville sont distribués tous les mardis soirs, avec quelques parents bénévoles, pour manger le plus possible du bio, local et de saison. L’ambiance de marché qui y règne, avec l’odeur des légumes, est très sympa et les enfants se familiarisent avec ces produits sains.

 

Et Living School donne la possibilité aux enfants de découvrir le monde en dehors de la classe. Une journée à la Ferme de Marconville leur permet de voir comment poussent les légumes, de toucher la terre, de les ramasser, de cueillir des fruits. Une journée en forêt avec l’assocation Kinomé leur permet de ressentir le bonheur d’être entouré d’arbres, de comprendre leur rôle, celui des feuilles, de l’air, des animaux, des champignons, de la terre.

 

Et ils font ainsi de nombreuses sorties. Ressentir le bonheur d’être dans la nature, comprendre à quel point elle est vitale et être assez affirmés leur permettra de prendre leurs responsabilités et d’agir pour la protéger. Avant ces sorties, les enfants sont préparés à ce qu’ils vont voir, et après, il y a toujours un temps de partage très global autour de ce qu’ils ont ressenti (cœur), ce qu’ils ont vu (corps), ce qu’ils ont pensé (tête) et ce que ça leur a évoqué (intuition).

 

Où VONT-ILS PARTIR ?

patrick-brigitte-baronnet

Chaque année, les enfants font une « classe verte », et j’ai eu la grande chance de les accompagner à la Maison Autonome, un projet de Patrick et Brigitte Baronnet, en Bretagne.

C’est quoi la Maison autonome ?

La Maison Autonome, c’est un lieu magique, qui respire l’harmonie et la vie. Une Maison, un étang, des libellules, des jardins, des potagers : c’est le projet de vie de Patrick et Brigitte. Ce couple a acheté une maison pour eux, avec la volonté de dépendre le moins des autres – notamment en terme d’eau, d’électricité, de nourriture – et de vivre le plus possible des bienfaits de la nature. Ils y ont vécu avec leurs quatre enfants pendant 30 ans…intéressant !

 

Ils ont aménagé et construit le lieu, pièce par pièce, le jardin potager, la récupération d’eau… C’est le fruit de toute une vie d’essais, d’expériences, de lectures, d’entre-aide avec d’autres passionnés, d’écologie, d’économies ! Ils reçoivent aujourd’hui de nombreux groupes ou des particuliers en stage, pour partager leur savoir-faire, ce magnifique lieu et inspirer ceux qui souhaitent vivre plus en lien avec la terre.

 

Ceci a fait partie d’un projet « Maison Autonome » réalisé en classe et préparé en amont du séjour. Les élèves étudiaient le livre dédié aux enfants édité par les Baronnet, qui raconte comment fonctionnent les toilettes sèches, le chauffe-eau solaire, etc… Ils ont choisi certains sujets, et ont préparé des exposés pour certains, des saynètes pour d’autres.

la-maison-autonome

Crédit photo : la Ruche qui dit oui.

 

PEUT-ON RÊVER MIEUX QU’UNE CLASSE VERTE ?

Pour les enfants, quelle grande aventure que cette classe verte à la Maison Autonome. Bien avant le départ, se préparer à ce qu’on va vivre, échanger sur ce qu’on vient y chercher, ce qui sera acceptable ou pas, préparer ses affaires… les jeux pour le train, les livres… tout mettre dans son sac et c’est parti !

depart-classe-verte

Arrivée de la classe à la Maison autonome…

maison-autonome-bretagne

Patrick et Brigitte montrent aux enfants la meule et les bassins filtrants.

 

C’est d’abord un grand enrichissement personnel : ils vont vivre sans leurs parents, dans la nature, loin de leurs repères. Cela va leur demander une grande confiance en eux, une capacité d’adaptation, une autonomie pour gérer leurs vêtements, leurs affaires, leur hygiène, réaliser de nouvelles tâches.

 

classe-verte2

toilettes-seches

Le matin, traversée à pied de ce lieu exceptionnel, passage par les sanitaires au soleil … le luxe, non ?

atelier-paille-terre

Dans la journée, atelier paille séchée, et la confection de murs faits de bottes de pailles recouverte de cet enduit d’argile mouillée et de paille.

 

potager

Découverte du jardin potager et de la serre , et point sur les divers légumes, leurs feuilles, racines, bulbes, leur temps de pousse …

 

C’est ensuite une formidable expérience collective : les enfants sont très souvent en groupe, avec leurs camarades, filles et garçons. Cela va les amener à se socialiser tout au long de la journée, à faire attention aux autres, de façon plus forte que d’habitude. Ils vont devoir s’entre-aider pour mettre les couverts, la table, faire le repas, nettoyer les couverts, passer le balais.

 

C’est enfin un exceptionnel éveil à la nature : ils vont faire corps avec cette verdure qui explose dans ce lieu de vie, marcher dans les herbes hautes pour aller retrouver les copains, se laver avec peu d’eau, utiliser les toilettes sèches, respirer l’air pur et se remplir les sens ( odeurs de plantes, de fleurs, bourdonnement des insectes, soleil, paysages naturels esthétiques qui nous comblent, dormir sur des matelas au sol ).

 

En plus de cette bouffée de vert, les enfants ont eu la chance de découvrir quelques savoir-faire: atelier sur l’histoire de la maison et de sa construction, sur de la fabrication d’un mur en paille et enduit en terre et paille, ils ont été au jardin, fait du yoga, appris la cuisine végétarienne !

legumes-potager

la-maison-autonome1

Découverte d’une cuisine végétarienne très riche et savoureuse : des produits frais, super locaux et des plats 100 % vitalité avec de nombreux légumes, de la verdure, des graines, des noix dans l’assaisonnement …

.

cuisine-vegetarienne

.

Ce couple adorable s’est mis à la portée des enfants pour leur raconter et vivre avec eux leurs plaisirs. Ils ont montré la lessive avec de la cendre, l’eau filtrée dans les bassins grâce à une pierre rocheuse….

.

APRÈS LA CLASSE VERTE : ÉLAN, COHÉSION ET ENVIE DE PARTAGE

classe-verte3Cette classe a été une aventure très forte, vécue ensemble par les enfants avec leurs camarades, mais aussi avec les enseignants. Cela a créé une cohésion plus forte entre les enfants, et il y a eu un élan pour ce qui concernait le sujet de la Maison Autonome.

 

De retour en classe, les enfants ont conçu une maquette en carton, sur laquelle figurait tout ce qui leur avait plu là-bas : la récupération d’eau, le chauffe-eau solaire, les toilettes sèches… C’était une façon concrète de partager ce qu’ils avaient appris avec d’autres enfants. Ils l’ont même amenée à une célébration avec 500 enfants de primaire, du « Forum des enfants » pour raconter leur classe verte et ce qu’ils avaient appris : comment le soleil pouvait générer de l’électricité ou chauffer de l’eau, comment on pouvait utiliser les toilettes pour le compost, comment le vent via l’éolienne fournissait de l’énergie…

 

La classe verte est un exceptionnel moment de découverte de soi, des autres et de la nature, loin de nos repères : un vrai élan pour la classe !

 

* * * * *

LE MOT DE L’AUTEUR DE CET ARTICLE

J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez pas à faire un tour sur mon blog Apprendre en s’amusant pour découvrir d’autres articles en lien avec les enfants, l’apprentissage, la nature, le bien-être, l’éducation, avec aussi des activités, des choix de jeux, livres. Si ces sujets vous plaisent, vous pourrez vous inscrire à ma newsletter, déjà plus de 1 400 personnes la reçoivent ! Au plaisir 🙂

 

Je m’appelle Céline, je vis dans la jolie ville d’Amsterdam, avec ma famille. J’ai conçu le blog « Apprendre en s’amusant » pour partager mes découvertes, notamment celles que j’ai pu réaliser à l’école Living School, au Positive Economy Forum, ou lors de mes stages à la Ferme des enfants, l’école Montessori de Sophie Rabhi, et à l’éducation à la joie, avec Antonella Verdiani la fondatrice des Printemps de l’éducation. Aujourd’hui,  je réalise des ateliers « Leçons de choses » pour des enfants de primaire, pour qu’ils découvrent le monde et la nature de façon ludique, je m’occupe de mon blog pour diffuser les pratiques intéressantes et je fais partie de l’équipe du Happylab d’Amsterdam, nous organisons des cafés-philo tous les mois !

 

Je suis très heureuse de pouvoir écrire dans « Eveil et Nature » car c’est pour moi un magnifique espace de reconnexion à la nature…et une communauté avec laquelle je me sens en phase.

 

Si cet article vous a plu… N’hésitez pas à le partager!

(1346)

2 commentaires sur « Classe verte: la plus belle invention de l’école! »

  • Je ne peux qu’être enthousiaste face à ce projet de vie et de partage. Puissent de tels lieux se multiplier, pour simplement retrouver le sens de la vie !

  • La maison autonome est un lieu extra, comme je vis pas loin j’ai eu la chance d’y aller et c’est une super idée d’y faire aussi des classes vertes. C’est un lieu exemplaire et il faudrait qu’il y en ai de plus en plus comme ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sourires