A propos de ce blog Articles Besoin de nature Retisser le lien à la nature

Eveil, nature et barbarie


  Samedi 14 novembre, la journée s'annonçait joyeuse et familiale, ce fut la désolation. Passe alors une semaine, l'information se déchaîne, les sentiments s'embrouillent. Il y a ce qui nous échappe, il y a la peur, le repli. Le soir, quand j'y repense, j'ai peur, moi aussi. Mais il y a aussi la fraternité, le courage, ces gens qui luttent avec des bougies et des fleurs, la fête devient acte militant. Le jour, tout cela rayonne et me donne des forces. Demain, nous serons samedi, de nouveau. Et nous ferons la fête: voisins, amis, enfants... Tous, nous savourerons la force de l'amitié qui nous unit, nous dégusterons comme jamais la puissance de ces actes festifs et simples. Il y a peu de temps, avec ces mêmes amis, nous partions à l'affût des castors ou fabriquions des filets à papillons avec leurs enfants. En ces temps où tout semble fragile, où à chaque pas notre monde s'apprête à basculer d'un côté ou de l'autre, une question s'impose:  

L'éveil à la nature, n'y a-t-il pas mieux à faire désormais?

Pour répondre à cette question, je partage avec vous ma vision de ce qu'est l'éveil à la nature.

L'éveil à la nature, ce n'est pas:

-"Je vais regarder les ptites fleurs avec mon enfant et je me fiche du reste." -Ce n'est pas non plus "Je construis mon identité et celle de mes enfants sur la nature, ma campagne, mon terroir, en opposition au cosmopolitisme urbain, pas seulement urbain d'ailleurs." -C'est encore moins: "J'ai bonne conscience parce que je protège la nature et j'éduque mes enfants en ce sens, par contre je ferme ma porte à ce que je connais mal, à ce qui m'inquiète, à l'étranger."  

L'éveil à la nature, c'est:

-"Je m'investis pour un droit à la nature, pour mes enfants, pour tous, car la nature est source d'équilibre et d'épanouissement, et grandir en lien avec la nature est indispensable pour un éveil joyeux et serein de nos enfants." -C'est aussi: "Je casse le cercle infernal qui nous rend dépendants de nos écrans, du flot d'information continu ou de la surconsommation et j'ouvre la porte à plus de simplicité, de bienveillance et d'enthousiasme pour les choses vraies, notamment celles perçues et vécues dans la nature." -C'est encore: "Je suis dans une démarche de connaissance. Je souhaite apprendre à mes enfants à s'affranchir des peurs et des croyances, éveiller leur regard sur le monde qui les entoure, grandir libres et doués de raison." -C'est plus que tout: "Je tourne le dos à la haine de l'autre mais au contraire je donne corps au mot fraternité. La découverte de la nature est un extraordinaire prétexte pour rencontrer des gens qui ne sont pas forcément comme moi mais avec qui je vais me découvrir des points communs, avec qui je vais construire, partager, échanger, faire la fête, me sentir fort, me sentir libre. Et il n'y aura pas de plus beau message à transmettre et à rendre vivant dans le quotidien de mes enfants."  

Alors oui, l'éveil à la nature, je continue!

Parce que face à des actes barbares, qui ne souhaitent que voir déferler la haine, s'installer le chaos et le repli sur soi, il faut continuer à vivre. Continuer à jouer, continuer à rire, à grimper au sommet des montagnes, à observer les fourmis. Non, nos enfants ne doivent pas s'habituer à vivre avec la peur, avec le terrorisme. Tant d'obscurantisme peut faire sombrer dans la paralysie ou dans la démesure. Nos enfants ont besoin d'être armés: armés de clairvoyance, armés d'amour, de courage et d'ouverture d'esprit.  L'éveil à la nature, l'éveil grâce à la nature est loin, très loin d'être le remède à tant de haine. Mais c'est par nos toutes petites actions, nos combats ordinaires de chaque jour, que nous continuerons de nous sentir vivants et unirons nos forces. L'éveil nature apporte sa pierre à l'édifice, pour nous, pour nos enfants. C'est la goutte d'eau que le colibri lance sur l'incendie. Soyons une armée de colibris, et ayons conscience de notre force!  
 

Extrait de ce texte lu par notre "maman nature":

 
"Bonjour Émilie, Mercredi, la municipalité de Dol a invité toutes les Catherine a venir planter un arbre, dans le cadre de la Cop 21. A cette occasion, je me suis permise de lire une partie de l'article que vous avez écrit récemment. Il y a eu de l'émotion dans l'air..." Laurence R.

Photo: a natural thing    

Hello ami-e nature !

Nous vous proposons d'accéder à tous nos outils en ligne.

Il vous suffit de vous inscrire à Eveil et Nature...
C'est gratuit !

11 Comments

  1. je souhaite que les graines d’Amour semées en nous puissent grandir et se développer au contact de l’éveil à la nature et, par conséquence, de l’être humain.
    Ainsi, le MAL n’aura plus de place face à cette biodiversité d’entr’aide, de respect et de Joie!

  2. Quoiqu’il puisse arriver il est essentiel de rester en contact avec la nature, ce n’est pas futile, au contraire , c’est vital. L’observer, la connaître, l’apprécier amène au respect de la vie. Elle est la vie, un cycle toujours recommencé si on le lui permet, un modèle d’équilibre si on ne l’avait pas perturbé.

  3. Merci pour ce beau message.

    En ce samedi 14, lendemain de cette soirée horrible, nous avions prévu un weekend louveteaux (8-12 ans, éclaireuses et éclaireurs unionistes de France) avec départ en train pour l’Ariège. Le rassemblement de jeunes en lieu public étant interdit, nous avons, dès 8h du matin, sollicité tous les parents pour qu’ils amènent leurs enfants directement.
    Ils ont tous répondus présents, et nous avons passé un weekend splendide, plein de rêves, d’aventures, de repas autour du feu, de balade avec les ânes, de chants et de rire. Loin de l’inquiétude. Une réelle bouffée d’air frais, vitale. Ce n’était pas un déni de ce qu’il se passait, ni une fuite. Plutôt une réponse. Un choix. Prouver que nous ne resterions pas sous l’emprise de la peur quels qu’en soient les risques! Et nous avons gagné : il y avait plus d’une trentaine de sourires comme récompense!

    Continuez à faire ce que vous faites, tous nos petits gestes, comme vous le dites si bien, ce sont eux qui font la différence!

    Merci encore.

  4. Je suis convaincu aujourd’hui en observant mes enfants et ceux que nous entraînons dans nos histoires , que cet éveil à la nature dehors dedans, est un appel et pas seulement une option; et qu’effectivement nous pouvons aller bien plus loin dans nos expériences familiales pour répondre aux événements du moment. Rien de mystique, mais nous découvrons depuis quelques années dans nos sorties, que cette nature apporte des réponses bien plus intuitives à nos enfants et à nous même.
    nous cueillons des plantes comestibles par exemple, avant pour ne plus manger de l’industriel, mais aujourd’hui pour nourrir cet aspect naturel en nous. Ce facteur alimentaire aide beaucoup à se réapproprier les énergies d’une forêt et il en découle des choix entre guillemet « naturels » au potager, ou dans l’éducation de nos enfants. Y a t il un lien de cause à effet ?
    Ce que je voulais ajouter, par expérience, c’est que nous avons le droit de changer, en explorant cette nature dehors dedans, pas seulement dehors. Quand ce lien est solide, c’est le plus beau cordon ombilical qui soit, alors quand en plus c’est familial, puis amical, puis collectif, c’en est presque magique, c’est du bonheur.
    je voudrai bunkeriser cet amour et redevenir le soldat que j’étais, pour faire face à l’actualité, mais je laisse cette belle nature nous ouvrir de nouvelles routes de vie. J’ai quand même rajouté une dimension de techniques de survie, je crois pour l’excuse d’être souvent dehors dedans (nature dehors, nature humaine dedans) ^^ Les gamins s’approprient tellement vite la compréhension biocentrique que c’en est stupéfiant.

    merci Emilie encore de ces grands espaces verts de communication.

  5. Merci pour ce message qui permet de croire encore et encore… Au travers de l’éducation à l’environnement, les valeurs du partage, de l’échange, du respect et de l’épanouissement de chacun avec sa différence sont évidentes et au cœur des besoins de notre société.

  6. Rien n’est plus beau que ses enfants qui s’éveil a la nature.
    C’est un lien de partage de vie que l’on ne peux nous enlever, c’est leur avenir malgré tout.
    L’éveil, le partage, le respect sans race sans rage ni frontière.
    Continuons dans ce sens tous ensemble.

  7. ouh que non, les balades dans la nature ne sont pas frivoles ou inutiles!!!
    La violence et la haine viennent d’un profond sentiment de dualité et de solitude: si je ne suis pas avec l’autre, si je me sens opposé à lui, alors je suis coupé de lui. Je suis seul avec moi-même.
    Je pense qu’en se reconnectant à la nature, cela permet de retrouver en soi le sentiment d’unité.
    Aller dans la nature est un acte de paix.
    Et qui n’est pas en paix avec lui-même est en guerre contre le monde entier.

  8. Un immense merci à vous tous, pour vos messages plein d’intelligence et d’ouverture.
    Ça me donne des forces de vous lire, je pense que ça nous donne de l’élan à tous!

    🙂 🙂 🙂

  9. Bien sûr que nous devons continuer. Plus que jamais. L’éveil à la nature, c’est aussi l’éveil à l’autre, à sa complexité et à sa diversité. Eveiller à la nature, c’est montrer que le monde n’est pas fait que de compétition, mais aussi de coopération ; qu’il n’est pas unité mais diversité. A la base de toute vie est cette coopération entre des cellules si différentes qu’elles ne semblent n’avoir rien en commun… Si ce n’est un être humain. C’est le travail et la combinaison de ces cellules qui nous forgent. Le monde et ses cultures est aussi comme ça : C’est sa diversité qui fait sa richesse.

    Certes, la barbarie revient. Sur notre terre-itoire. Elle est aussi bien là sur notre terre, chaque jour. A côté, il y a le rire d’un enfant, le sourire édenté, l’union de vies qui luttent pour survivre. L’espoir. A nous de voir à présent si nous préférons laisser nos esprits s’envahir de haine et de peur ou si nous choisissons le rire et la lutte pacifique et bienveillante. C’est avec nos projections que nous co-construisons la vision que nos enfants ont du monde, et ce qu’ils en feront. Ne les accablons pas plus de nos erreurs et de nos vulgarités, expliquons pour éviter les amalgames, éduquons pour construire un monde meilleur.

    Pura vida siempre està, solo hay que tomar el tiempo de mirarla.

  10. L’éveil nature est plus que jamais indispensable pour aider nos enfants à devenir des être complets, ouverts d’esprit, avec leur propre esprit critique, mais surtout : compréhensifs et empathiques! Ce n’est pas seulement pour les connaissance, c’est un tout, une façon de vivre altruiste.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *