Articles Education nature inspirée de la pédagogie Montessori Pour un quotidien plein de nature Table de la nature Témoignages

Faire découvrir la nature à ses enfants: Amélie témoigne

Il est bien souvent inspirant de voir comment cela se passe chez les autres…

Aujourd’hui, c’est Amélie qui nous ouvre sa porte. Amélie habite en Vendée, elle est médiatrice du patrimoine et éducatrice Montessori. Il va sans dire qu’éveiller ses enfants à la nature est au coeur de son projet éducatif…  Pour ses 2 garçons (4 ans 1/2 et 2 ans), la nature se vit au quotidien, à l’extérieur comme à la maison.

Amélie:
Ici, nous vivons déjà avec des tables de la nature et la pédagogie Montessori à la maison depuis la naissance de mon grand (4 ans et demi), mais la formation* nous conforte et nous structure.

Pour découvrir la nature à la maison

Donc notre table de la nature est dans notre salle d’activité Montessori / bureau (et non plus dans le salon : c’est un choix de mon grand, pour que son petit frère ne détruise pas tout !).

En réalité, la nature est très importante à la maison (c’est notre métier à tous les 2 !) et en fait de table de la nature, c’est un espace assez envahissant (mais dans le bon sens !).

Nous avons donc :

  • un espace avec des vivariums (2 de phasmes, 1 de grillons, 1 de criquets et 1 chrysalide),
  • un panier avec des ouvrages de saison,
  • une table de la nature Waldorf qui vit car on ajoute régulièrement des tas de décors (nos lutins sont gâtés !),
  • une table d’observation de la nature : un morceau en hauteur inaccessible à mon plus jeune et un autre pour lui, avec outils d’observation communs, une étagère vie pratique (versés et transvasements) avec des éléments de saisons, une étagère « cabinet de curiosité » avec une grosse collection d’œufs, plumes, insectes et autres d’ici ou d’ailleurs…

Sorties nature, en famille mais pas que…

Amélie:
Suite à mon début de CELEN (Cours En Ligne Eveil et Nature), 3 sorties ont eu lieu :
1°) une sortie en famille, où le maître mot a été « ludique », puisque nous avons fait une chasse au trésor (merci Emilie !) qui a suscité l’intérêt chez mon grand que j’ai énormément de mal à trainer dans la nature alors qu’il adorait ça plus petit, puis nous avons joué les explorateurs hors sentier, avec escalade d’arbres, observation d’un lièvre, ramassage de champignons et randonnée retour de nuit ! expérience mémorable !
2°) un atelier nature inspiré Montessori (une première pour moi) que j’animais pour une association. Mes enfants y ont participé et j’ai eu l’impression que mon petit bout découvrait les activités (alors qu’elles sont présentes à la maison !). Il a été mon meilleur client ! Au programme : « versé » de maïs, égrenage de maïs, bacs sensoriels avec diverses graines de saison, apprendre à couper (et manger !) une pomme ! Quant à mon grand, il a exploré les puzzles de botanique.

3°) une sortie avec mon assistante maternelle, mes enfants et les autres qu’elle garde. l’objectif premier était : ramasser des feuilles pour faire des bricolages. Il faut savoir qu’elle et 2 des enfants qu’elle garde sont très craintifs de la nature. Au final, on a ramassé des feuilles, mais on a aussi observé, capturé, touché (et relâché), une grenouille (trop bien pour mes petits peureux du groupe), observé et comparé des graines et baies, des feuilles, ils étaient avides d’observations et de manipulations !

De ces 3 sorties, nous avons rapporté des trésors, notamment notre chrysalide qui hiberne : à l’origine, c’était une grosse chenille en pré-nymphose. On n’a pas eu le temps de la relâcher, elle a tissé son cocon et s’est métamorphosé dans la boîte, on va tacher de la garder jusqu’à sa métamorphose au printemps prochain. Nous avons aussi ramassé des poupées de maïs que les enfants adorent égrener et transvaser. et nous avons des feuilles en attente d’être collées dans un herbier 🙂
Si les observations spontanées sont encore difficiles, la table est toujours importante car mon grand me l’a réclamé (cause travaux, nous l’avions démonté cet été). J’ai réussi à laissé tomber mon côté scientifique et apport de connaissance pour laisser parler le sensoriel, le ludique et je tache de surfer sur leurs intérêts et non les miens. A poursuivre donc !!!

 

Un grand merci à toi, Amélie, pour ton témoignage! Nous avons tous nos propres façons de faire, nos astuces, nos doutes… Mieux qu’un grand discours, un simple témoignage fait bien souvent naître l’envie d’essayer, de s’inspirer, de se lancer. Souhaitons que vos joyeux bambins vivent eux aussi de tels moments de découverte et de partage 🙂

 

 Ce qu’Amélie pense des formations Eveil et Nature :

"Je ne regrette pas de m'être inscrite sur tes formations car même si je pratique le même métier et suis également formée à la pédagogie Montessori auprès de la source et Sylvie desclaibes en 3-6 et en 6-12 je trouve hyper enrichissant ta vision des choses et la facilité que tu as de mettre des mots sur des principes que je pratique depuis 12 ans mais que j'ai parfois du mal à verbaliser !"
maman nature 1
Amélie
Maman nature !

Une formation en ligne pour installer et faire vivre ce dispositif: la Table d’observation de la nature. Destinée aux professionnels de la petite enfance, mais aussi aux parents !
(enfants à partir de 18 mois)

1 Comment

  1. Merci pour ce partage et ton investissement
    pour le monde de demain…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *