15 février

Ils et elles nous soutiennent

Philippe Meirieu

 
 

Une des « grandes voix » du débat public sur l’éducation en France: professeur de français et professeur des universités en sciences de l’éducation, vice-président de la Région Rhône-Alpes chargé de la formation tout au long de la vie jusqu’en 2015, chercheur et écrivain français (auteur de nombreux ouvrages pédagogiques dont « Le plaisir d’apprendre » et « Comment aider nos enfants à réussir »), directeur de l’Institut des sciences et pratique de l’éducation et de la formation de l’Université LUMIERE-Lyon2 jusqu’en 1998 , directeur de l’INRP (Institut National de Recherche en Pédagogie) jusqu’en 2000, auteur de la série L’éducation en questions sur France 5 :

« La relation avec la nature est décisive dans le développement de l’enfant. Avec elle, il apprend à comprendre et à apprivoiser le monde plutôt qu’à lui faire violence. Il apprend la patience et le respect de ce qui lui résiste. Il se dégage de la toute-puissance pour accéder à des relations vraies avec les objets et les personnes. Il perçoit la solidarité fondatrice qui unit les humains avec la planète et les humains entre eux. Je sais qu’Émilie a placé tout cela au cour de son travail et je voudrais que beaucoup lui fassent confiance. Elle le mérite. »

 

Roland Gérard

 
 

Educateur à l’environnement et au développement durable, co-directeur du Réseau Ecole et Nature et le co-fondateur du Collectif Français pour l’Education à l’Environnement vers un Développement Durable (CFEEDD), co-animateur de l’Espace National de Concertation (ENC) pour l’éducation à l’environnement et au développement durable.

« Vraiment de tout cœur avec toi Emilie dans les premiers pas de cette nouvelle aventure. Très touché par la qualité de ton travail, je suis très confiant quant à ta réussite. Oui il y a de l’audace…et alors ? Quand elle est accompagnée de rigueur et d’engagement, c’est que c’est sa place naturelle. Tu as envie de pousser ? Alors pousse, oui pousse, notre société désorientée a besoin de renouer avec le plus basique, le plus réel, le plus naturel. Tu y contribuais déjà grandement avec ton site, tu vas y contribuer encore plus avec tes formations. Tant mieux pour les enfants et les oiseaux. Tant mieux pour nous.»

 

 

 

 

Marc Giraud

 
 

Naturaliste de terrain, porte parole de la nature de proximité, auteur (La nature en bord de chemin, La vie rêvée des morpions, ...), journaliste, chroniqueur sur France Info, animateur télé, conférencier et vice-président de l’Aspas (Association pour la Protection des Animaux sauvages):

« Bravo Emilie pour cette initiative fondamentale ! Aujourd’hui les enfants identifient mieux les marques commerciales que les papillons communs, ils sont branchés sur leurs écrans et déconnectés de la réalité. Ils ont un besoin fondamental d’éveiller leurs sens, de toucher, de voir, de goûter, bouger, explorer, de se confronter à leur environnement, de devenir eux-mêmes. Et si les adultes n’ont plus de temps, s’ils n’ont plus les clés pour leur ouvrir ce monde, il faut les y aider ! Bravo Emilie, donc, de les conduire à se faire Passeurs de Nature pour les générations futures, c’est une noble mission. “Il n’y a rien de plus important au monde, et pour le monde, qu’un beau souvenir d’enfance” a écrit Dostoïevski. Et tu forges aux enfants leurs souvenirs les plus heureux… »

 

 

Marie Gervais

 
 

Co-fondatrice de l’Ecole Dynamique à Paris et auteure du livre La Famille Buissonnière (Delachaux&Niestlé, mars 2016):

la-famille-buissonniere« Un grand bravo à Emilie pour se lancer dans cette aventure! L’aventure de redonner courage aux parents : car il en faut de nos jours pour oser redonner de la liberté à nos enfants dans la nature, et résister (bien trop souvent) à la pression extérieure qui veut que la nature « c’est sale » et « c’est dangereux » ! Sans oublier la pression intérieure, celle qui nous freine tant, alors que nous aurions besoin de déconstruire ce dont nous avons hérité pour mieux construire avec nos enfants notre propre chemin. L’aventure de se lancer dans ce travail-passion qui « mérite salaire » ! Je soutiens Emilie dans cette campagne à laquelle j’ai moi-même participé, parce que je crois qu’on peut aussi changer les choses de ce côté là : redistribuer les richesses et offrir le droit d’en vivre à celles et ceux qui souhaitent sortir des rails et nous entraîner avec eux pour explorer les herbes hautes ! Bravo à Emilie pour sa passion, son énergie et son courage. C’est la maman d’une bien belle famille buissonnière comme il pourrait y en avoir beaucoup plus en France 😉 «  Marie, education-creative.com

 

 

 

Fabrice Dini

 
Une éducation intégrale pour grandir en s'épanouissant
 

Co-fondateur de deux écoles, instructeur de pleine conscience et auteur d’un livre sur le renouveau dans l’éducation (Une éducation intégrale pour grandir en s’épanouissant).

  « La nature est infinie dans sa richesse, sa créativité, sa générosité. Depuis toujours elle inspire les artistes, les scientifiques, les écrivains, les grands créateurs, les sportifs, les paysans, … Tous s’abreuvent de son génie, à ses sources intarissables de richesses et de bien-être. De l’infiniment petit à ses grandeurs incommensurables, elle peut et ose tout : ne fait-elle pas flotter les océans dans le ciel ? La nature est aussi l’alliée précieuse de l’enseignant : sa beauté, la richesse de sa faune et de sa flore, l’infinité de ses formes, de ses couleurs, de ses senteurs, son évolution incessante, sa pureté, son abondance, la danse mystique des saisons, en font le lieu idéal pour se connaître, découvrir et étudier le monde. Quel enseignant peut-il offrir en classe une telle gamme d’expériences, de couleurs, d’objets et de phénomènes ?  » Extrait du livre « Une éducation intégrale pour grandir en s’épanouissant ».

« Encourageons Emilie qui a trouvé le domaine dans lequel elle peut offrir le meilleur d’elle-même à la terre. Elle participe au renouveau de l’éducation, et chacun de nous peut contribuer à ce magnifique projet pour offrir du bonheur et de la nature aux enfants (par grands bouquets), pour qu’ils s’épanouissent, aiment et chérissent cette nature qui nous est si précieuse. »

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer