12 août

Dans les coulisses d’Eveil et Nature

Vous êtes nombreux à m’avoir demandé:

« Qui fournit tout ce travail sur Eveil et Nature?
Qui écrit les articles, qui assure la logistique informatique, conçoit les outils à télécharger?
Qui écrit le texte des vidéos, tient la caméra? Et plus récemment, qui conçoit les formations en ligne? »

Plus tout ce qui ne se voit pas: répondre à des dizaines de mails chaque jour, créer des partenariats, paramétrer des outils logistiques comme par exemple un auto-répondeur, réagir aux bugs et aux mises à jour internet, assurer le référencement, la diffusion sur les réseaux sociaux, etc, etc… Sans oublier la compta, l’Urssaf, Paypal et son lot de tracasseries…

Pffiou! Rien que d’énumérer tout ça j’en transpire déjà!

Et bien je vais vous répondre.

photo bureau d'Eveil et Nature

Qui se cache derrière Eveil et Nature ?

Non, il n’y a pas de web master qui travaille pour Eveil et Nature. Pas non plus de secrétaire, de caméraman, ni même de comptable (si! cela est devenu indispensable!). De telles contributions seraient formidables, mais tout cela a un coût. Et Eveil et Nature, ce n’est pas un trust multinational, ni la face cachée d’une banque dorée au green-washing.

Non, Eveil et Nature, c’est mon projet, mon rêve. Le rêve d’une maîtresse d’école – animatrice nature qui était impressionnée du fossé qui se creusait entre les enfants, les gens en général, et la nature. Et de toutes les conséquences que cela engendrait, notamment sur les bancs de l’école.

« Bon sang, me suis-je dit, il y a pourtant tellement de choses toutes simples à faire pour retisser ce lien à la nature… Mais les gens ont-ils seulement conscience de l’enjeu que cela représente, de l’importance de retisser ce lien? La science commence à s’y pencher sérieusement, mais les outils manquent encore pour le grand public, surtout dans la sphère francophone. Fais ta part, Émilie, au boulot !! »

J’ai donc quitté les salles de classe et créé le blog Éveil et Nature...

 

Éveil et Nature, 1 an après ?

Un an après, j’avais déjà des milliers de lecteurs (195 685 visites exactement), des centaines de retours extrêmement positifs et la ferme envie d’aller beaucoup plus loin. Mais voilà: cela faisait déjà 1 an que je n’avais plus de salaire, il devenait urgent de bâtir un modèle économique viable pour qu’Éveil et Nature aille jusqu’au bout.

On passe à la vitesse supérieure…

cours-en-ligne-eveil-et-nature1-petit-carre

C’est à ce moment que j’ai proposé la première formation en ligne, pour voir. Vous vous souvenez?

« Animer des activités nature, petite méthode à l’usage des parents et des professionnels de l’enfance »…

1 mois de formation vidéo, proposé au prix de 36 €, dont j’ai ouvert les inscriptions en janvier 2016 (à la pire période: en plein hiver et juste après les fêtes), sans 1 seul centime de campagne publicitaire. Mais je voulais savoir!

Et là, j’ai su que non seulement mon projet intéressait beaucoup de monde, mais que vous étiez nombreux à vouloir aller beaucoup plus loin.

J’espérais une vingtaine de candidats, de quoi tester la formule, me donner la pêche et payer  l’hébergement de mon site web… Mais ce sont près de 200 personnes qui se sont inscrites à cette formation! 200 personnes qui voulaient faire entrer la nature dans leur style éducatif, dans leur vie, et qui ont fait confiance à mon projet… en allant jusqu’à m’écrire des dizaines de messages chaleureux comme celui-ci:

2016-06-02_1500

 Inutile de vous dire qu’à partir de ce moment là, plus question pour moi de reculer. Non seulement j’étais remontée à bloc, mais en plus ce premier revenu me donnait un peu d’air.
C’est à ce moment là qu’Eveil et Nature a obtenu un véritable statut: celui de micro-entreprise (et moi d’auto-entrepreneur!). Avec ses avantages (comme celui de ne pas être assujetti à la TVA)… et ses charges (plus de 25% des recettes reversées à l’Urssaf et autres impôts…).
 
.
.

A partir de là, la politique d’Eveil et Nature s’est dessinée plus clairement:

  • L’OBJECTIF PREMIER est de diffuser un maximum de contenu gratuit, car tel est le souhait qui m’a poussée à me lancer dans ce projet: contribuer à sensibiliser un maximum de monde aux enjeux de l’éducation à la nature, et donner à chacun des moyens simples de passer à l’action.
  • LE 2e OBJECTIF est de proposer un accompagnement aux personnes qui veulent aller beaucoup plus loin, grâce à des formations et programmes multimédias en ligne invitant à des activités et des actions concrètes sur le terrain et dans la vie de tous les jours. Ces accompagnements sont proposés de façon payante, ce qui à terme devrait me permettre de créer de façon durable mon emploi…

Alors pourquoi ne pas proposer tout de suite un programme complet de formations en ligne, qui assouvirait la demande des lecteurs-trices d’Eveil et Nature, et permettrait à cette micro-entreprise de se développer?

Ce serait idéal en effet… Mais tout cela prend du temps, beaucoup de temps!

*  *  *  *  *

>>FOCUS<<

TEMPS DE TRAVAIL CONSACRÉ A ÉVEIL ET NATURE :

POUR LA PUBLICATION D’UN ARTICLE :

  • Recherche, prise de note et échanges: 4h
  • Collaboration avec les partenaires le cas échéant (échanges téléphoniques, mails ou de visu): 3h
  • Ecriture, relecture, mise en page: 4h
  • Recherche de photos de qualité, retouches html pour une mise en forme agréable et interactive: 2h
  • Optimisation du référencement (pour que les moteurs de recherche répertorient cet article): 1h
  • Publication et diffusion de l’article, notamment sur les réseaux: 2h
  • Réponse aux mails et aux commentaires: 4h

Total pour un article: 20h

POUR LA MAINTENANCE, L’AMÉLIORATION DU SUPPORT MULTIMÉDIA ET L’AUTOFORMATION, CHAQUE MOIS :

  • Mise à jour des installations: 4h
  • Intégration de nouveaux outils (plugins, interfaces…): 12h
  • Tests et explorations en vue d’améliorations: 10h
  • Visionnage de tutoriels, lecture de modes d’emploi (y compris en anglais, html ou css, 3 langues étrangères que je maîtrise mal): 10h environ.

Soit presque une semaine de travail par mois!

POUR LA MISE EN PLACE D’UNE FORMATION EN LIGNE COMME « Installer et faire vivre une Table de la nature »:

  • Recherche, lectures, échanges et construction du plan détaillé de formation: 12 jours
  • Écriture du script de tous les modules: 12 jours
  • Tournage des vidéos: 10 jours
  • Enregistrement audio: 2 jours
  • Montage vidéo: 7 jours
  • Rédaction et mise en page des notebooks et autres supports à télécharger: 5 jours
  • Montage, assemblage, mise en ligne sur un site « fait maison » et paramétré de toutes pièces: 4 jours
  • Communication, vente, accueil des participants: 5 jours
  • Maintenance, échanges personnalisés et réponses aux commentaires: 5 jours
  • A cela s’ajoute de nouvelles préoccupations: comptabilité de la micro-entreprise, gestion administrative: 2 jours

Soit presque 3 mois de travail!
Sans oublier que pendant ce temps, Eveil et Nature continue d’être alimenté de nouveaux articles…

 

*  *  *  *  *

entreprise-eveil-et-nature

Quelle stratégie pour tenir le cap?

Vous l’aurez compris, je suis avant tout animée par une motivation immense. Mais vivre d’amour et d’eau fraîche, surtout en ayant une petite famille, je n’y arrive pas encore. Il faut donc à un moment ou à un autre faire rentrer de l’argent… ou se taire à jamais!

  • Des subventions? Cela aurait coupé ma spontanéité et surtout mon indépendance. J’y ai donc renoncé en choisissant le statut d’auto entrepreneur.
  • De la publicité sur mon site? Je trouve que cela desservirait mon propos…
  • Une fortune personnelle? Des rentes? Même pas…

Alors quelles sources de revenus pour donner toutes ses chances à Eveil et Nature?

  • Les formations en ligne. Si elles sont de qualité, les participants en parleront autour d’eux… Ils ont commencé d’ailleurs! Mais tout ceci prend du temps, tout comme la création de telles formations nous l’avons vu… Pour assurer la transition, il faut donc autre chose.
  • De l’affiliation: le principe est que je peux vous recommander des « produits » que j’estime de haute qualité et dont je me doute qu’ils peuvent vous être utiles. C’est par exemple le cas de la formation en ligne « Ne perdez plus le nord », très soignée, et complémentaire de mes propres travaux. Lorsque vous vous y inscrivez en passant par un de mes liens dits « affiliés », je touche un certain pourcentage sur la vente (ici de 30%).
    Ma seule hésitation concernant l’affiliation, c’est Amazon. Les liens affiliés Amazon sont très faciles à mettre en place, il y a d’excellents livres à faire connaître, mais je désapprouve totalement la politique humaine de cette entreprise. Je fais donc le choix d’avoir recours à cette affiliation uniquement tant qu’Eveil et Nature est dans sa période de « lancement », mais de les supprimer ensuite.
  • Un financement participatif? Comme je sais que vous êtes nombreux à considérer qu’Eveil et Nature défend un intérêt collectif et nourrit un projet au service d’un « mieux-aller » de la société, je vais effectivement avoir recours à ce mode de financement. Mais vous le verrez, il ne s’agira pas d’un simple appel à dons mais bel et bien d’un florilège de contreparties, grâce auxquelles nous seront tous gagnant-es!

Quel avenir pour Eveil et Nature?

Les projets ne manquent pas, et je vais vous faire part des quelques étapes envisagées:

  1. Animations grand public gratuites, pour mettre à la portée de tous l’éducation nature. (vous pouvez dores et déjà retenir la date du 22 juin où je serai à Paris, pour animer un atelier sur la biodiversité urbaine à la REcyclerie ainsi qu’une soirée éditeurs à l’occasion de la sortie du livre « Comment élever un enfant sauvage en ville » de Scott Sampson, au 27 rue Jacob, une maison d’éditeurs à Saint Germain des Prés).
  2. Ouverture d’un programme multimédia en ligne, permettant de fournir de la méthode, des outils et des idées (beaucoup d’idées!) à tous ceux qui voudraient sérieusement s’engager sur la voie de l’éducation à la nature. Mise en route dès septembre 2016! C’est fait !
  3. Création d’un 2e emploi? Oui, dès que possible!  C’est fait également !!! 😉

Comme vous le voyez, Eveil et Nature, c’est une aventure un peu folle mais qui ne plaisante pas. Et surtout qui existe avant tout grâce à vous, à votre soutien, vos anecdotes, vos témoignages… Et vos coups de pouce! Alors avant tout, un immense merci à vous !!!

Aider Eveil et Nature? Vous le faites déjà au quotidien!

  • Lorsque vous partagez un article que vous avez aimé, sur facebook ou twitter,
  • lorsque vous faites suivre un mail à ceux de vos contacts que cela intéresse,
  • lorsque vous réagissez en commentaire,
  • lorsque vous en parlez autour de vous…

Mais vous pouvez aller encore plus loin! Si vous le souhaitez, vous pourrez:

  • Participer à la campagne de financement participatif (courant juin 2016),
  • « Dénoncer » Eveil et Nature à un journal, une radio, une personne influente ou tout autre média qui pourrait en parler,
  • Mais surtout: vous joindre aux formations en ligne d’Eveil et Nature, et notamment à celle qui débutera en septembre, et pourquoi pas… l’offrir à vos proches!!

Voilà qui est dit. Maintenant vous savez quoi? J’y retourne, Paypal vient de m’informer que je dois effectuer une mise à jour… qui s’annonce corsée.

Quand à vous, si le parcours d’Eveil et Nature vous parle… alors n’hésitez pas à réagir en commentaire!

Merci à vous !

Emilie

Enregistrer

Enregistrer

5 commentaires sur « Dans les coulisses d’Eveil et Nature »

  • Bravo Emilie,

    Beacoup de travail, de très bonne qualité, mais cela paye : votre impact environnemental va être immense ! Dans quelques années les enfants que vous nous permettez d’accompagner dans la nature vont grandir avec tout cet héritage et seront aptes à prendre leur monde en main ! De mon côté je suis vos formations pour démultiplier cette éducation par la nature à Amsterdam, et vos contenus alimentent mon enthousiasme ! Continuez, c’est indispensable !

    • Un immense merci Aurélia pour votre message… et un tout grand bravo pour tout ce que vous entreprenez, car ce sont vos actions sur le terrain qui donnent vie à toutes les belles idées que nous défendons! 😉

  • Quelle belle aventure vous faite, je souhaite sincèrement qu’elle perdure, je regrette néanmoins de ne plus être une enfant…ce que j’aurai aimer apprendre avec vos outils pédagogiques!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sourires