Manifeste: SOYONS LA GENERATION QUI CHANGE DE CAP !

Cette année a eu lieu la COP23. Cela veut dire qu’il y a au moins 23 ans que nous savons! Climat, pollution, extinction des espèces... 1 génération a donc passé !

La 1ère génération, celle de nos parents ou de nos grands frères, disait : « Créons un développement durable pour laisser à nos enfants une planète aussi belle que nous l’avons connue ! »

Oui mais voilà…

Nous sommes la génération suivante. Le constat est désastreux. Si nous continuons ainsi, la génération suivante n’aura  plus qu’une planète invivable. Polluée, réchauffée, appauvrie, surpeuplée. Souhaitons-nous cela pour nos enfants ?

Nous n’avons plus le choix : nous devons être la génération du changement ! Mettre tout en œuvre pour limiter l’impact et réinventer notre civilisation !

Les points suivants sont notre feuille de route, ici à Eveil et Nature. N’hésitez pas à les enrichir de vos témoignages ou suggestions...

Moins d'écrans

Ce n'est pas la technologie qui reconnectera nos enfants au monde vivant.

De plus, les études sont sans appel : trop de temps passé devant les écrans réduit dramatiquement les capacités de nos enfants. Trouvons les moyens de rompre cette spirale infernale !

Plus de jeu libre

Grimper aux arbres, bâtir une cabane, tailler un bâton, partir à l’aventure…

Faisons confiance aux enfants pour grandir grâce à ces jeux spontanés. A condition de créer les conditions favorables : aller dehors, prendre le temps, partager, faire confiance…

Pour un éveil des sens

Le jeune enfant croque la vie avec tous ses sens. Il a tout à découvrir ! A nous de créer des conditions propices pour qu’il construise sa palette sensorielle.

Toucher la terre, sentir les plantes, croquer la nature… Nos tout-petits font cela spontanément ! Apprenons à leur permettre cette exploration aussi souvent et spontanément que possible. Une belle occasion de réveiller nos propres sens !

Pour du temps retrouvé

Obsédés par l’urgence, nous pressons trop souvent nos enfants. En voulant bien faire, nous multiplions leurs activités, comme les nôtres. Et si nous réapprenions les choses simples ?

Temps de la flânerie, de l’observation de la nature, de la contemplation… Et alors une porte s’ouvre sur des émotions positives, de la créativité, et bientôt un calme intérieur.

Faire de ses mains

C’est dit, l’humain du XXIe siècle sera un maker ! Offrons à nos enfants la possibilité de se réapproprier des gestes essentiels : nouer une corde, tresser, tailler au couteau, assembler, réparer…

Mais aussi modeler, ressentir, laisser parler ses doigts : l’invention et la création nous libèrent !

Prendre des risques

En voulant bien faire, nous avons surprotégé nos enfants. Pourtant, des études prouvent que les enfants qui peuvent prendre des risques se font moins souvent mal que les autres, sont plus agiles. Surprenant ?

C’est en effet en se confrontant au réel que l’enfant apprend à prendre des risques mesurés. A nous de les accompagner et de cultiver une relation de confiance, ils voleront bientôt de leurs propres ailes !

Droit à l'erreur

C’est en se trompant que l’on apprend. L’erreur serait de faire croire le contraire à l’enfant !

Etre le meilleur, viser l’excellence… A cela, préférons proposer aux enfants de cultiver leur estime de soi et leur capacité à coopérer. Car seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin !

Prendre soin du lien

La société de consommation nous isole et exacerbe des comportements individualistes.

En quête de sens, nous sommes de plus en plus nombreux à sentir combien une vie plus proche de la nature renforce nos liens : lien avec nos pairs, lien à la nature, lien à la Terre…

Des liens qui libèrent !

Sauver la planète ?

L’espèce humaine sabote son propre navire !

Bien qu’il nous reste sans doute peu de temps, nous pouvons encore réagir. A condition de permettre à nos enfants de retisser leur lien à la Terre. Car l’enfant d’aujourd’hui sera le décideur de demain ! S’il aime la nature et en connait quelques secrets, il saura la protéger, et lui avec. A nous de lui donner les moyens aujourd’hui de bâtir ce lien, et qu’il soit solide !

Restaurer la confiance

Un enfant à qui l'on fait confiance a des ailes plus longues! A l'inverse, en cherchant à tout contrôler nous détournons ses forces...

Apprenons à croire en nos enfants: ils sauront nous surprendre! 

 

Oser la transition

Si nous voulons éviter que le navire ne sombre, nous devons nous retrousser les manches. Nous n'avons plus le temps d'attendre que le changement vienne d'en haut: à nous de jouer!

Alimentation, habitat, éducation, transports, énergie: revisitons nos habitudes! Les collectifs engagés dans la transition sont déjà nombreux. Rejoignons ceux qui existent près de chez nous... ou créons-en de nouveaux!

Célébrer nos victoires

Une véritable révolution prend forme!

Initiatives citoyennes, AMAP, crèches en forêt, écoles démocratiques, monnaies locales, permaculture, recycleries, soulèvements contre des projets destructeurs d'écosystèmes, restauration de cours d'eaux, Oasis et Colibris, fête des possibles, collectifs pour la Transition, etc.!

Beaucoup de gens autour de vous attendent la 1ère occasion pour se mobiliser pour la planète et pour le bien vivre. Osons le 1er pas... et grandissons nos forces en célébrant nos victoires !

Ce manifeste vous parle ?

En voilà une bonne nouvelle! Nous allons pouvoir unir nos force 🙂

Si le coeur vous en dit, n'hésitez pas à le diffuser sur vos réseaux: vous serez le vent qui gonflera sa grand-voile!

Et ensuite... nous adorerions lire vos commentaires à son propos : que s'engage la discussion et que naissent de beaux élans !!

17 Comments

  1. Tout cela est tellement évident, comment peut on ne pas y adhérer ? Mais cela demande un peu d’effort et d’engagement de chacun d’entre nous… Vaste programme… Courage et bravo

    1. Nous sommes témoins d’un changement profond. Nous recevons beaucoup de messages témoignant d’initiatives et de prises de conscience. On y crois!!

  2. Merci infiniment pour ces conseils qui méritent notre attention.. Je serai votre ambassadeur pour les partager davantage afin de réveiller les consciences dormantes. Une fois encore merci

  3. oui, nous sommes bien d’accord, il est urgent de renouer avec la nature et l’amour du vivant… de tout le vivant !
    Les enfants sont des priorités, et les adultes aussi, car comment faire pour atteindre les enfants quand les parents eux mêmes sont si loin de leur propre connexion à leur nature et au fait qu’ils font partie de celle-ci ? J’ai pris la décision d’aller vivre dans un milieu plus rural pour être en adéquation avec ma propre nature et un de mes rêves à réaliser et d’emmener parents et enfants, grands parents… sur les chemins de la nature, du vivant, en forêt, dans les près et de partager avec eux, les techniques de communication intuitive, un autre regard sur ceux que l’on croit sans conscience. C’est peu, mais c’est une petite étincelle du grand tout, dont nous faisons tous partie. Merci à vous pour ce que vous faites et à tout ceux qui vous suivent. Merci !

    1. Merci beaucoup, Evelyne, pour votre témoignage. Votre rôle de Passeur de nature est essentiel. Vous démontrez que l’on peut chacun faire notre part et que les choses les plus élémentaires sont bien souvent les plus gonflées de sens!

  4. Un très beau manifeste, très engagé comme il le faut. C’est par nos actes, nos actions avec les humains de tous les âges, que nous pouvons faire changer les choses.
    Les paroles ne suffisent pas, montrons l’exemple, indiquons les chemins. Et favorisons au maximum la liberté de penser, d’agir par soi-même.
    Apprenons aux enfants que l’erreur fait évoluer, alors que la compétition fait grandir l’égo qui empêche l’humain d’être heureux.
    Un maître de stage en agroécologie me disait suite à une erreur que j’avais faite : la prochaine fois tu sauras, avec ton erreur je ne gagnerai pas d’argent sur ces légumes mais toi tu t’enrichis par ta connaissance et moi par mon partage avec toi.

  5. Je retrouve dans ce manifeste un grand nombre de choses qui figurent sur mon site internet.
    J’adhère au fond, j’adore la forme.
    Je vais diffuser sur mes différentes pages Facebook, et en premier lieu sur ma page @grainesdecréateurs. Et bien sûr, je ne manquerai pas de citer mes sources, afin d’encourager les membres de mon réseau à rejoindre la ronde de la génération du changement Merci Émilie et ton équipe pour ce texte très inspirant !

  6. Bravo. Faire de petites choses et elle seront multipliées pour un bon résultat. J’adhere
    À votre pensée. Lâchez pas et on vous suivra.

  7. Bonjour, je pense que notre génération est effectivement un éveil, une envie et un besoin de changement. Nous avons changé de tout au tout, tout vendu et sommes partis à la découverte de notre terre. Nos enfants font l’ecole à la maison, ils jouent dehors et malgré l’handicap de notre fils et le jeune âge de notre fille, ils sont dégourdis, vifs et rarement malade. Et nous apres un rythme et une course à l’argent pour ne pas avoir de temps pour vivre en famille nous avons changé de métier et sommes maintenant dans un équilibre familiale. J’aime â dire que nous sommes es Français citoyens de notre mére nature. Nous découvrons ses merveilles et nos enfants la différence qui est une force. Bonne journée et belle aventure.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *