Articles Santé

Tiques: comment protéger nos enfants

Des solutions qui fonctionnent pour protéger ses enfants contre les tiques

Il n’est plus question de fermer les yeux sur le problème: il y a des tiques dans la nature et certaines d’entre elles sont porteuses de germes responsables de maladies très pénibles comme la maladie de Lyme.

Comment se protéger des tiques et protéger les enfants?

Eveil et Nature travaille actuellement à la rédaction d’un dossier sur le sujet… et vous donne la parole! Quels sont vos trucs et astuces pour vous protéger contre les tiques? Vous et les enfants? Parce que c’est tous ensemble que nous arriverons à enrayer le problème, écrivez aujourd’hui vos solutions dans la rubrique des commentaires! Ce n’est pas une si petite bête qui nous empêchera de mettre les pieds dehors! Non mais…

Comment contribuer?

  1. En écrivant en commentaire VOS SOLUTIONS pour éviter que les tiques ne piquent vos enfants;
  2. En questionnant vos amis et vos proches;
  3. En farfouillant sur la toile…
  4. ET EN PARTAGEANT VOS TROUVAILLES CI-DESSOUS EN COMMENTAIRE !!!
Vous allez entendre parler de plus en plus souvent des tiques et de la maladie de Lyme et c’est tant mieux! D’autre pays comme l’Allemagne font face au problème en conscience (et envoient leurs enfants dans la nature plus que jamais!)… alors pourquoi pas nous?

A vous la plume… MERCI!

Exemple de questions auxquelles vous pouvez nous apporter vos réponses:
  • Quelle pince à tique utilisez-vous?
  • Avez-vous discuté avec un-e spécialiste qui vous aurait donné des infos importantes?
  • Avez-vous déjà trouvé une tique sur vos enfants et comment avez-vous réagi?
  • Que pensez-vous des tests à réaliser soi-même?
  • Quelles tenues vous semblent les mieux adaptées?
  • Connaissez-vous un répulsif naturel efficace?
  • Comment faites-vous pour responsabiliser les enfants?
  • Comment faites-vous en sorte que les enfants (notamment les plus grands) acceptent de se laisser inspecter tout en respectant leur pudeur?
  • Que faites-vous de la tique une fois que vous l’avez retirée?
  • Si vous travaillez en collectivité, comment le problème des tiques y est-il considéré?
  • Etc. !!!
Comment protéger vos enfants des tiques? Lire notre article complet en cliquant ici! Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer Enregistrer
0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
49 Commentaires
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
francois
francois
3 années il y a

Bonjour,
J’ai une « peau à tiques », j’en attrape même dans mon jardin, de 3 à plus de 5 par jour.
Je suis favorable à la douche tous les soirs, ça élimine les tiques non accrochées.
Je ne me vois pas en permanence en pantalon – the-shirt à manches , par contre j’essaie (sans succès pour l’instant ) des répulsifs.

Amélie
4 années il y a

Bonjour,
Étant naturopathe voici quelques principes de précaution pour éloigner les tics.
Port de vêtements longs et fermés, de couleur claire (pour repérer plus facilement les tiques)
Port d’un chapeau
Examen soigneux de tout le corps et du cuir chevelu après la promenade pour repérer et retirer précocement toute tique.
Enduisez-vous le corps avec une huile végétal dont 5% de chaque huile essentielle suivante : cèdre, girofle, tea-tree, menthe poivrée, lavande.
Si vous vivez dans une région à risques prendre en homéopathie D30 durant 3 jours avant 3fois/jour.
Si vous avez besoin de conseils suite à une piqûre de tics,
vous pouvez me contacter sur le site https://www.lilinature.com
Belle journée

cynthia
cynthia
4 années il y a

J’ai été testée positive à maladie de Lyme il y a 3 ans (pourtant aucune trace d’érythème ni fièvre. Juste une très grande fatigue et une morsure qui ne cicatrisait pas) . je n’y croyais pas vraiment et puis … Donc depuis je psychote un peu pour mes deux garçons qui sont des aimants à tiques. J’ai toujours la mixture de frères Richants;
croixblanchepharma.com ; A appliquer sur la tique avant de la retirer avec une pince à tique puis jusqu’à disparition complète de la morsure. Je fait faire un test (même si ils sont peu fiables en France) à chaque fois qu’on ne comprend pas une grande fatigue ou des douleurs. Ce complexe est vraiment efficace en prévention et en complément de l’antibiothérapie.

DURILI
DURILI
4 années il y a

Bonjour, et bien pour notre famille qui se régale dans la nature, nous avons trouvé la solution de se regarder les uns les autres tout les soir avant de rentrer chez nous. Plusieurs personnes m’ont dit qu’un(e) tique pique une première fois, puis recrache pour piquer une seconde fois 24h après. Donc qu’il n’y aurai pas de risque d’infection les première 24h.
Et si vous découvrez un tique plus malin que les autres qui à votre avis est la depuis plus d’une journée ( tout ceux que je trouve bombés ) surveiller la marque rouge autour de la piqure. Si cette dernière atteint la grosseur d’une pièce de 2€, consulter rapidement un médecin.
Moi personnellement, à cette époque de l’année j’en enlève environ 2 par jour sur moi alors que ma femme n’en a jamais eu et mon fils un derrière l’oreille et un autre sur la paupière.
Pour finir, je les enlèves à la main a l’aide de mes ongles ou une pince à épiler. Nous utilisons une pince a tique pour animaux, qui n’est pas efficace lorsque Draculyme est fraichement planté.
Ceci est donc mon point de repaire, si la pince à tique arrive a enlever la bête, je surveille la morsure car j’en conclus que ça fait plus de 24h.

Jopomme
Jopomme
4 années il y a

J’habite en Alsace au pied des Vosges à côté de Guebwiller depuis environs 3 ans et presque à chaque sortie en forêt d’enlève une dizaine de tiques, une vraie infection. Je me vérifie les bras et les jambes toutes les 2 mn ou quand ça me gratte par peur d’en avoir à des endroits délicats. Je me suis faite mordre 3 ou 4 fois. Heureusement on les sent sur la peau la plus part du temps et on peut les virer avec les doigts.
J’applique de l’HE de Tee Tree sur la tique mais ça la tue et elle ne bouge plus, elle finit par se démembrer et se détacher. Je désinfecte à l’argent colloïdal.
J’ai remarqué qu’il y avait bien moins de tiques lors des périodes sèches comme l’an dernier lors des périodes de sécheresses. J’était étonné de ne pas en avoir sur moi jusqu’à l’hiver où ils sont réapparues. Peut-être qu’elles n’aiment pas l’air sec.