Articles Parents-colibris Pour un quotidien plein de nature Santé Témoignages

Comment la nature apaise mon enfant dit précoce ou Haut Potentiel 

Séverine est éducatrice spécialisée et maman d’un petit garçon dit “haut potentiel”, ou précoce. Un enfant plein de vie! Et dans le même temps un enfant qui a nécéssité une attention toute particulière. Séverine ne cache pas que dès les premiers mois, il lui semblait que tout ce qu’elle vivait était autrement plus compliqué, plus éprouvant que ce dont témoignaient ses amies devenues mamans.

Elle nous offre ici un témoignage émouvant dans lequel elle nous confie quelques étapes de son parcours et notamment comment la nature apporte sérénité et apaisement à son enfant dit précoce ou Haut Potentiel.

Séverine :

Débuts difficiles

Il y a 6 ans, je suis devenu maman ! J’étais éducatrice spécialisée et accompagnait au quotidien des groupes de 8 à 9 enfants, adolescents ou jeunes adultes présentant des besoins spécifiques : c’est dire comme je me sentais super outillée pour être maman !

La réalité a pourtant été beaucoup plus compliquée que ce que j’avais envisagée !

J’étais tellement heureuse d’être maman mais très vite, je sentais que je ne parvenais pas à comprendre cet enfant qui ne me laissait pas de répit, ni la nuit, ni le jour. Mon bébé avait un regard scrutateur, faisait des micro-siestes, semblait ne pas supporter d’être trop serré dans mes bras mais ne supportait pas non plus de ne pas être contre moi…

Et si mon enfant était… précoce ?

Et puis les années ont passé et alors que mon entourage semblait très surpris de sa capacité de mémorisation, de la fulgurance de sa pensée et d’autres choses encore, moi je luttais pour comprendre pourquoi cet enfant ne supportait pas la moindre étiquette de vêtement, pourquoi les crises étaient si nombreuses, pourquoi les sorties au supermarché était un cauchemar tout comme les lieux où il y avait beaucoup de monde et de bruits, d’odeurs, de lumière…

Un jour, une gastro-pédiatre que je consultais pour des troubles digestifs m’a parlé de précocité. Le ciel s’est effondré sur ma tête… précocité qu’est-ce que cela allait vouloir dire dans notre vie quotidienne ?!

J’ai assez rapidement pu faire l’expérience de la précocité de mon petit garçon sous un angle assez difficile. Les crises ne se calmaient pas en grandissant, les tempêtes émotionnelles semblaient même de plus en plus fréquentes.

L’éducation positive

Lors d’une formation dans la cadre de la formation continue de mon travail d’éducatrice, j’ai eu la chance de découvrir l’éducation positive. A ce moment-là, tout s’est éclairé ! J’avais enfin quelques outils à mettre en place avec mon petit garçon et je pouvais observer jour après jour que ces outils répondaient parfaitement aux spécificités de fonctionnement de mon enfant.

Et puis j’ai pu observer que les sorties en pleine nature avaient le don de l’apaiser et de nous permettre de vivre des soirées en famille calme et sereine. Une chance, nous habitons en Haute Savoie et les sorties natures sont très faciles à organiser !

Pourquoi la nature apaise mon enfant Haut Potentiel

J’ai cherché quel était le lien entre ces sorties et l’apaisement que j’observais chez mon petit garçon. C’est en me documentant et ne me formant sur le Haut Potentiel que j’ai enfin compris : Les enfants précoces, à Haut Potentiel, zébrés selon comment nous préférons les appeler sont assez fréquemment des enfants hyperesthésiques et hypersensibles c’est-à-dire que leurs sens comme leurs émotions sont hypersensibles.

Ces hypersensibilités génèrent du stress dans l’organisme et l’organisme stressé a naturellement besoin de se décharger… Voilà l’explication de ces fameuses étiquettes qui grattent, de ces « crises » dans les supermarchés trop lumineux, trop bruyant, trop stimulant…

Et voilà aussi pourquoi mon petit garçon a tellement besoin de ses balades en forêt, de ses temps de cueillette de champignons en été, de ses constructions de cabanes quel que soit le temps qu’il fait dehors.

La nature est le lieu idéal pour mon petit garçon. Au contact de la nature, mon enfant n’est pas trop stimulé : la lumière mais aussi les bruits, les odeurs sont naturelles et ne viennent pas surcharger son petit cerveau ! La nature n’impose pas ce « trop » de stimulations que mon fils rencontre dans les supermarchés mais aussi dans les airs de jeux pour enfants ou dans les réunions de familles ! Son cerveau n’est pas hyperstimulé par ce « trop » d’informations à analyser.

Et puis c’est un lieu parfait pour décharger les tensions accumulées ! Lorsque nous allons nous promener dans la nature avec mon petit garçon, il est libre de courir, sauter, grimper, crier… Cet espace de liberté lui permet un espace de décharge naturel rêvé !

Les promenades en pleine nature sont devenues pour nous un outil indispensable dans notre recherche de solutions face aux tempêtes émotionnelles de mon petit garçon.

  • Si vous souhaitez d’autres ressources et informations à propos des enfants dits précoces ou Haut Potentiel, vous pouvez découvrir le blog de Séverine: Pour une Education Positive

Séverine propose également un ebook à télécharger :

Eveil et Nature VOUS donne la parole !

Ils rêvaient de nature pour leurs enfants, ils sont passés à l’action…

Découvrez les histoires de ces parents ordinaires, bâtisseurs de souvenirs d’enfance

Témoignages de "Parents (très) nature"

Vous souhaitez témoigner ?

Vous aussi, partagez vos aventures !
Pour proposer votre témoignage, cliquez ci-dessous :

4 Comments

  1. Merci pour ce témoignage.
    Je suis également jeune maman, enseignante, coach, formée en PNL, discipline positive, CNV, … et je tente d’appliquer au mieux ce que j’ai appris. En effet, rien ne vaut la pratique. Je l’ai avec les élèves et maintenant avec une fille de 4 mois. Je sais que je vais encore être confrontée à de multiples expériences enrichissantes durant lesquelles je vais pouvoir mettre en application les outils.
    Je pense qu’il est important de mettre “sa sauce” dans chaque outil car nous sommes tous différents comme le sont les enfants.
    Il me semble, par contre, que nous avons tous besoin d’un contact (plus ou moins grand) avec la nature. Elle est pour moi source de nombreuses vertus apaisantes et inspirantes.
    La Vitamine N (comme nommée par Richard Louv) est bien utile à tous les enfants, zébrés ou non 😉
    Bonne suite avec ton petit loup Séverine !

  2. Un très bel article qui complète des lectures que j’ai faite récemment (Je pense trop et sa suite Je pense mieux de Christel Petitcollin). Bonnes ballades natures à vous

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.